chateau medieval
notes
 
 

Le logis Rolin

Derrière les piliers de la seconde partie de la galerie se dresse, encore fièrement, la façade de type gothique bourguignon, de ce qui fut jadis le plus beau corps de logis du château. Ce bâtiment a probablement été édifié vers la fin du XVe siècle par un membre de la famille Rolin.

À l’étage, les linteaux en accolade des croisées à meneaux sont ornés de leur blason. À la porte voisine, un visage énigmatique au masque grave représente peut-être Nicolas Rolin ou son fils Guillaume.

La toiture s’effondre au XVIIIe siècle et le bâtiment est définitivement abandonné. À l’intérieur, quelques éléments d’architecture, accrochés aux murs, témoignent de la richesse passée de la demeure. En particulier, dans la petite cuisine, la cheminée, en partie ruinée, est semblable à celle de la grande salle voisine, mais plus profonde. À proximité, subsistent les restes d’un potager de brique et un écoulement d’eau.