chateau medieval
notes
 
 

Famille Chappuis de Rosières

Page en travaux

Cette page est encore incomplète. L’intégralité de son contenu sera prochainement disponible.

blason : Chappuis de Rozières
blason : Chappuis de Rozières - chateau fort d’Oricourt (haute saone)

Joseph Cornevaux, 2007

Chapuis de Rosières

d’azur à la licorne saillante d’argent

En 1761, à l’occasion de son mariage avec Jeanne Claude de Cordemoy, François Gabriel, marquis de Chapuis, est seigneur d’Oricourt. En outre, il occupe les fonctions de conseiller au Parlement de Besançon, seigneur de Mont-le-Vernois et Rosières-sur-Mance ; et son père lui laisse bientôt sa charge de président à mortier. À la tête d’une fortune considérable, il sera le dernier seigneur d’Oricourt.

La Révolution n’entame que partiellement la fortune foncière du marquis de Chapuis dont les trois fils ont émigré. Seuls, le moulin d’Oppenans et une parcelle de bois sont vendus comme biens nationaux. De l’ancienne seigneurie d’Oricourt, l’ex-président du Parlement conserve deux beaux domaines et la plupart des forêts.

Le fils aîné de François Gabriel Chappuis de Rozières et de Jeanne Claude de Cordemoy, Marie Gabriel, épouse à la mairie d’Oricourt en 1825 Anne Geury, dont il avait eu un enfant 11 ans auparavant. Cet enfant, Florent Jean Gabriel, légitimé lors du mariage de ses parents, s’unit à Claire Rosalie Zoé de Fraguier. Leur fille, Gabrielle Pélagie Irmine, apporte les terres et la maison aux de Grivel lors de son mariage avec Hippolyte, capitaine au long cours.